Melania Trump n’a pas appelé et refuse rencontrer Jill Biden

Melania Trump n’a pas appelé et refuse rencontrer Jill Biden

décembre 28, 2020 0 Par Le pouce

Trump, son administration et ses proches ne facilitent la transition à l’équipe Biden.

Alors que devrait commencer le processus de transition l’administration Trump sortant refuse d’acter. Et connaissant l’influence de Trump sur les siens, c’est le blocus total pour éviter sa colère.
Et pour cause, Melania Trump n’a toujours pas pris le temps d’appeler Jill Biden, a fait savoir le Daily Mail. Tout comme son époux, qui a contesté la victoire du candidat démocrate, l’épouse de Donald Trump ne tient pas à rencontrer sa remplaçante à la Maison Blanche.

Melania Trump a choisi de se ranger du côté de son mari naturellement le parti de son mari pour le moment, même si elle est en instance de divorce. L’ancien mannequin a pour l’heure décidé de le soutenir et de faire bloc avec lui, et surtout contre les Biden. A l’instar de son époux qui a contesté le résultat du scrutin et la victoire de son rival démocrate, la first lady déchue ne s’est pas montrée bien plus tolérante avec la future locataire de la Maison Blanche : Jill Biden. Selon une information rapportée par le Daily Mail ce lundi 9 novembre, la mère de Barron Trump refuserait de rencontrer la nouvelle Première dame des États-Unis. Elle n’aurait en effet pas pris soin de l’appeler pour lui proposer un rendez-vous ou simplement la féliciter : “Melania Trump n’a pas encore appelé Jill Biden, s’inspirant des indications de son mari”, ont précisé nos confrères.
En novembre 2016, peu de temps après la victoire de Donald Trump à la présidentielle, son épouse avait été conviée à la Maison Blanche par Michelle Obama. Pendant que leurs maris discutaient dans le Bureau ovale, les deux first ladies avaient fait connaissance et échangé au sujet de la passation de pouvoirs. “Michelle a eu la chance d’accueillir la future Première dame et nous avons aussi eu une excellente conversation avec elle”, avait commenté Barack Obama à l’époque, dans des propos rapportés par L’Express.

Facebook Comments Box