Le string : Soft, discret et sexy mais avec des risques…

Le string : Soft, discret et sexy mais avec des risques…

juillet 5, 2021 0 Par Le pouce

Soft, discret et sexy, le string est plébiscité sous les jeans skinny et autres leggings. Pas de marques, traces disgracieuses avec lui, mais quelle conséquences a-t-il sur la santé ?

Le string ne serait pas nécessairement dangereux pour la santé mais pourrait accentuer les risques chez une personne sujette aux infections urinaires et vaginales expliquent, au Huffington Post, les Dr Jill M Rabin et Shieva Ghofrany, obstétriciennes gynécologues.

Elle dévoilent la vérité sur le sous-vêtement. Contrairement aux idées reçues, le string ne serait pas responsable de l’apparition des hémorroïdes mais pourrait les aggraver en frottant sur les zones irritées. Les principales conséquences sur la santé sont donc des risques d’infection ou d’irritation.

Au fil des années, la mode a laissé le string de côté. “Ce n’est vraiment plus la tendance et tant mieux car ce n’est pas ce qu’il y avait de plus confortable, reconnaît Diana. Aujourd’hui, on est sur la culotte ou sur le shorty, qui mettent un peu plus en valeur le fessier féminin”.

Souvent, on reproche à la culotte de marquer à travers le pantalon. À chaque problème sa solution : “Optez pour le shorty alors ! La culotte est très découpée, un peu en diagonale, ce qui a tendance à marquer. Le shorty, lui, est plus emboîtant, s’il y a une démarcation elle se fait en horizontale, elle est donc moins flagrante”, explique Diana.

Lorsque l’on a les fesses plates, mieux vaut opter cette fois pour le shorty plutôt que pour la culotte. “Et si vous voulez du volume, il existe des culottes push-up”, souffle Diana. Le push-up pour les fesses se base sur le même principe que pour la poitrine : il raffermit le fessier et le rehausse. “Ça se développe beaucoup. Ce n’est pas esthétique mais le rendu, sous un jean, est optimal”.

Enfin ne l’oublions pas : le body revient en force ! Il est un véritable atout mode. “On l’aime pour son côté sophistiqué, chic, en prêt-à-enlever mais aussi lorsqu’il est plus basique, en viscose, à porter sous un pull, à mettre dans un jean”, décrit Diana. “Cet été, on a beaucoup vu le body dentelle, qui est pourtant de la lingerie, mais porté en prêt-à-porter avec une petite veste par-dessus, complètement tendance”, assure la vendeuse. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il ne faut pas forcément peser 40 kilos toute mouillée pour s’essayer au body. “Il faut jouer sur les matières en viscose pour un corps un peu plus généreux. Qui dit dentelle dit qu’on révèle un peu les formes”, explique Diana. Là encore, c’est une question de choix.

Optez pour les sous-vêtements en coton

Pour éviter les infections et les petits désagréments liés au port du string, toutes les femmes devraient porter des sous-vêtements en coton. En effet, rappelle le Dr Ghofrany, les strings en dentelle, certes sexy, ne laissent pas la peau respirer et retiennent l’humidité. Il faut donc préférer le coton sur l’ensemble du sous-vêtement et pas uniquement sur la partie interne du string. Avec les nouvelles tendances ultra skinny, le string, trop fin, laisse la peau en contact avec les matières des pantalons, qui ne sont pas aérées. Pas de panique pour autant, s’il n’y a pas d’antécédents d’infections, il n’y aucune raison de développer ces petits désagréments. Le Dr Rabin insiste : « si une personne est en bonne santé, il n’y a pas vraiment de dangers ». Pour continuer à porter le sous-vêtement discret en toute sécurité : adoptez le 100% coton et conservez une bonne hygiène.

Facebook Comments Box