Célébration de la JIF 2024: L’ADHCA implique les femmes de Hêvié

Célébration de la JIF 2024: L’ADHCA implique les femmes de Hêvié

mars 14, 2024 0 Par Le pouce

Le groupement des femmes amazones de l’Association de Développement de Hêvié Centre Alansankomey (ADHCA) n’est pas resté en marge de la journée internationale de la femme de l’année 2024. Le comité de ce groupement en collaboration avec le Bureau de ADHCA a organisé la première édition de la JIF pour les femmes amazones. Cette édition a été célébrée ce dimanche 10 mars 2024 sur le terrain de sport sise à Alansankomey.

« Investir en faveur des femmes et mettre fin à la pauvreté ». C’est autour de ce thème que le groupement des femmes amazones de l’Association de Développement de Hêvié Centre Alansankomey s’est réuni dans le cadre de la célébration du 08 mars. Débutée par une caravane suivant le trajets carrefour Alansankomey – terrain de sport, cette première édition fut marquée par plusieurs programmes. Virginie Mahougbe en sa qualité de Présidente chargée des affaires féminine laisse entendre lors de son allocution que la journée de la femme symbolise le courage de l’engagement des femmes pour l’acquisition de leur droit qui est une source d’émancipation pour elles. « 08 mars est une journée de réflexion où la femme doit s’épanouir, connaître son droit, connaître un de plus. » affirme-t-elle.

Fausta Edwige Amoussouga communicatrice lors de ce rassemblement à inviter les femmes à comprendre le bien-fondé de la journée internationale de la femme lors du développement du thème de cette première édition. Ladite édition qui a pour but de faire connaître aux femmes qu’elles disposent des droits et devoirs dans leur foyer. Pour Asmine Olympio Responsable Chargée des Affaires Sociales et de la Promotion du Genre à travers ses dits à faire comprendre à l’assemblée que cette première édition à Hêvié Alansankomey montre que leur environnement veut connaître un développement par le biais des femmes.

« Nous sommes fières de cette fête parce qu’on n’a jamais fêté cette fête ici et voilà que la première édition a connu une réussite » affirme Bénédicte Metossi, une des participantes à cette première édition. Animer par la même émotion, Nadège Fanou une participante souhaite à ce que la JIF se fête à chaque année dans la localité. « Nous n’allons pas fêter seulement cette édition et s’en arrêter là. Nous allons fêter jusqu’à l’infini. » a-t-elle affirmé.

Lire aussi:

Christophe Tchidi Agbo, Président de l’Association de Développement de Hêvié Centre Alansankomey qui a pour objectif principal de créer l’union dans le quartier, a insinué qu’ils sont resté avec les femmes amazones pour cette fête afin qu’ensemble des réflexions soient menées sur le quartier. « Les week-ends, les femmes balaient les milieux qui ne sont pas propres donc on est avec eux pour pouvoir développer le quartier. », a-t-il accoté. Il convient de rappeler que la présidente du groupement des femmes amazones a étalé les projets pour les femmes de Hêvié Alansankomey et le plan d’action du groupement.
Rappelons que Madame Francine Quenum l’organisatrice Générale du comité d’organisation a œuvré de toutes ses forces à tous les niveaux pour la reussite de cette première édition.

Régis BOCO (Coll)

Facebook Comments Box