La puissance de CR7 : il retire deux bouteilles Coca-Cola de sa table et la firme perd 4 milliards de dollars (vidéo)

La puissance de CR7 : il retire deux bouteilles Coca-Cola de sa table et la firme perd 4 milliards de dollars (vidéo)

juin 16, 2021 0 Par Le pouce

Le retrait par l’icône du football Cristiano Ronaldo de deux bouteilles de Coca-Cola de sa table lors d’une conférence de presse à l’Euro a coïncidé avec une chute de 4 milliards de dollars du cours de l’action du géant des boissons.

Le capitaine portugais de 36 ans est un ardent défenseur d’un mode de vie sain et a clairement indiqué ce qu’il pensait de la boisson gazeuse.

Ronaldo a éloigné les bouteilles de Coca-Cola de lui lors d’une conférence de presse à Budapest lundi dans le cadre de la préparation du match du groupe F de son pays contre la Hongrie.

Il a suggéré qu’il préférait l’eau à la place, mais son action a coïncidé avec une chute de 4 milliards de dollars du cours de l’action de la célèbre boisson.

Eh bien, bien sûr, la chute du prix du coca sur le marché n’a pas été une surprise pour beaucoup car Ronaldo est l’une des personnes les plus influentes au monde, donc pour lui, sembler encourager les gens à choisir de l’eau à la place est important.

Coca-Cola, l’un des sponsors officiels de l’Euro 2020, a répondu mardi par un communiqué disant que “tout le monde a droit à ses préférences de boissons” avec des “goûts et besoins” différents.

Un porte-parole d’Euros a déclaré: “Les joueurs se voient offrir de l’eau, aux côtés de Coca-Cola et Coca-Cola Zero Sugar, à leur arrivée lors de nos conférences de presse.”

Regardez la vidéo ci-dessous :

Le même jour, les actions de Coca-Cola ont plongé, passant de 242 milliards à 238 milliards de dollars. Soit une perte de 4 milliards de dollars (3,3 milliards d’euros) pour l’un des principaux sponsors de l’Euro. Y a-t-il un lien selon ces deux informations ? C’est en tout cas ce qu’annonçait le quotidien espagnol Marca, une information largement reprise à l’international, y compris sur notre site.

Mais à en croire le site portugais Maisfutebol, qui s’est renseigné auprès de Filipe Garcia, analyste au FMI, Cristiano Ronaldo ne serait responsable de la chute de l’action Coca-Cola. L’analyste explique ainsi que l’action avait déjà dévissé à 15h30 (heure d’ouverture de la bourse de New York), soit quelques minutes avant le geste du Portugais, qui a eu lieu à 15h43. Pire, le cours de l’action Coca-Cola est même remonté quelques heures après le geste pas si décisif de “CR7”.

Facebook Comments Box