Le milliardaire Jeff Bezos s’envole à son tour dans l’espace

Le milliardaire Jeff Bezos s’envole à son tour dans l’espace

juillet 20, 2021 0 Par Le pouce

Le fondateur d’Amazon a créé Blue Origin en 2000 avec pour but, un jour, de bâtir des colonies spatiales flottantes, dotées de gravité artificielle et où des millions de personnes pourraient travailler et vivre.

Après Richard Branson, un autre milliardaire s’élance dans l’espace mardi : Jeff Bezos. L’ex-PDG d’Amazon passera quelques minutes en apesanteur à bord de la fusée créée par son entreprise de tourisme spatial, Blue Origin.

Jeff Bezos, l’homme le plus riche de la planète, rejoint mardi 19 juillet le club des astronautes à bord du premier vol habité pour son entreprise Blue Origin, marquant ainsi une nouvelle étape pour la bourgeonnante industrie du tourisme spatial.

La mission intervient neuf jours après que le fondateur de Virgin Galactic, Richard Branson, a lui aussi franchi les confins de l’atmosphère terrestre, coiffant au poteau l’ex-PDG d’Amazon dans cette bataille de milliardaires.

Mais Jeff Bezos, 57 ans, insiste : “Ce n’est pas une compétition. Le premier qui a été dans l’espace, c’était Youri Gagarine, et c’était il y a longtemps”, a-t-il assuré lundi sur la chaîne NBC, en référence au héros soviétique de la conquête spatiale en 1961. “Il s’agit de construire une route vers l’espace pour que les générations futures puissent y faire des choses incroyables”, a-t-il dit.

New Shepard, la fusée de Blue Origin, “n’est que le commencement”, a lancé dimanche lors d’une conférence de presse Bob Smith, le directeur général de l’entreprise aérospatiale. Le 20 juillet 1969, quand Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont posé le pied sur la Lune, “cela a été une inspiration pour moi et une génération entière dans le monde”, a-t-il ajouté. “Nous travaillons dur chaque jour pour être de bons gardiens de cet héritage.”

Aujourd’hui l’entreprise développe une fusée orbitale à forte poussée nommée New Glenn, mais également un module d’alunissage dans l’espoir de décrocher un contrat avec la Nasa et son programme Artemis, et devenir le partenaire privé principal de l’agence spatiale américaine.

Facebook Comments Box